vendredi 30 mai 2014

Bilan des Européennes

Européennes 2014 : la synthèse


1 - Bilan du 25 mai.

Voici les résultats globaux des élections européennes du 25 mai 2014 :
    ▪    FN : 24,95%
    ▪    UMP : 20,66%
    ▪    PS : 13,88%
    ▪    UDI/MODEM : 9,70%
    ▪    EELV : 8,75%
    ▪    Front de Gauche : 6,23%
    ▪    DLR : 3,82%
          ——————————————-
    ▪    Nouvelle Donne : 2,90%
    ▪    Nous Citoyens : 1,41%
    ▪    Lutte Ouvrière : 1,17%
    ▪    Alliance Ecologiste Indépendante : 1,13%
    ▪    Force Vie (C. Boutin) : 0,72%
    ▪    Europe citoyenne (C. Lepage) : 0,66%
    ▪    Citoyens du Vote Blanc : 0,58%
    ▪    UPR : 0,41%
    ▪    NPA : 0,40%
    ▪    Parti Pirate : 0,21%
    ▪    Europe Démocratie Espéranto : 0,18%
    ▪    Féministes pour une Europe solidaire : 0,15%
    ▪    Parti fédéraliste européen : 0,10%
    ▪    ….. + une 10aine d’autres listes….

Pour mieux comprendre ces chiffres, quelques précisions :

  • Les ‘’grosses machines’’ se partagent les places. Ce n’est pas une surprise.
  • Notre résultat de 0,58% est une moyenne nationale (soit sur 8 circonscriptions). Ramené à 6 listes, ce résultat serait de 0,76%.
  • Un grand nombre de bulletins téléchargés l’ont mal été (papier à carreaux, mauvais format, impression de mauvaise qualité…) et donc considérés comme nuls lors du dépouillement. Leur nombre est impossible à quantifier mais de nombreux témoignages nous ont été rapportés en ce sens.
  • ‘’Nouvelle Donne’’ et ‘’Nous Citoyens’’, qui bénéficiaient d’un budget énorme et d’une couverture médiatique sans commune mesure avec la nôtre, ne parvient pas à franchir les 3%. Moi j’appelle ça une grosse claque !
  • L’AEI dépasse à peine les 1% malgré la fortune personnelle de Governatori et le financement adéquat.
  • Corinne Lepage est devant nous grâce à son résultat sur IDF (2,26), résultat obtenu par la présence massive de bulletins sur cette circo (130.000€ de budget pour la seule fabrication des BV)
  • Le NPA et Christine Boutin sont inexistants au regard de la forte médiatisation qui leur est offerte.
  • L’UPR d’Asselineau, malgré un budget annoncé de 300.000€ (esbrouffe ?) et ses 5000 adhérents, est loin derrière.

Pour résumer :

  • Notre objectif initial était de participer en présentant au moins 5 listes et faire exister les CVB au niveau national. Non seulement cet objectif est largement atteint mais en plus nous faisons quasi jeu égal avec d’autres mouvements existants depuis plus longtemps et disposant de moyens autrement plus importants.
  • Le résultat est directement lié à la présence de bulletins physiques. Dans certains bureaux nous dépassons les 2% !
  • Toutes les listes devant nous en terme de résultat avaient mis à disposition des bulletins de vote partout et en quantité suffisante.
  • L’iniquité de traitement médiatique qui a systématiquement favorisé les ‘’grosses écuries’’ au détriment des petites listes a été un obstacle majeur à la diffusion de notre projet. En imaginant une égalité du temps de parole, nous aurions mobilisé un électorat bien plus important.
  • Le vote blanc fait 2,78 et le Nul 1,26

2 - Position par rapport au FN


  • Sur l’ensemble des 8 circonscriptions, le Front National a recueilli 4 701 051 voix, soit 10,33% des 45 491 646 d’inscrits.
  • Lors du 1er tour de l’élection présidentielle du 22 avril 2012, Marine Le Pen avait recueilli 6 421 426 voix, soit 13,95% des inscrits.
  • Le résultat du FN aux européennes ne paraît sensationnel que par un effet d’optique. Il découle mécaniquement du fait que les électeurs du FN se sont davantage mobilisés que ceux du PS ou de l’UMP.
  • Il n’y a donc pas de poussée du FN mais un effondrement de l’ensemble de la classe politique.

2 raisons :

  • Les partis politiques traditionnels sont jugés incompétents ou corrompus
  • Rejet de l’Europe, ce qui était un message fort du FN

Pour résumer :

  • En considérant que le FN profite directement du ras le bol des électeurs et du rejet des partis traditionnels, il cristallise les ‘’votes sanction’’.
  • Dès lors, le vote blanc reconnu parmi les suffrages exprimés ne serait-il pas le dernier rempart démocratique contre la montée des extrêmes ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire